La chapelle Saint-François-de-Sales à Belmont

La petite chapelle de Belmont mérite de retenir notre attention.
Des 5 chapelles édifiées autrefois sur la commune, c’est la seule rescapée.
Elle a été édifiée en 1666 par François Lambert, secrétaire de l’évêché de Grenoble et chanoine de l’église Saint-André.
A l’intérieur, un tableau représente Saint-François de Sales, entouré d’angelots ; c’est une modeste copie du tableau de Saint-Jean l’Evangéliste sur l’île de Patmos, qui se trouve dans l’église du village, lui-même modeste copie d’un tableau de Charles Le Brun.


Dans une petite niche, nous découvrons des reliques. Sur ce reliquaire, nous pouvons lire St-Antoine ab, St Nicolas, St-Victor, et St-Clair.ab. Au centre, les reliques de St-François de Sales et  de Ste-Jeanne de Chantal.

En 1845, des travaux importants sont effectués par Laurent Baron, entrepreneur de Vaulnaveys :
– remplacement de la charpente, du plancher et du plafond
– construction d’un petit clocheton en bois
Fin 1960, la restauration se poursuit :
– crépissage extérieur
– remplacement de la porte d’entrée
– autel rustique en bois.
En 1963, le clocheton en bois est remplacé par un campanile en pierre de tuf.
Début 2008, la commune remet à neuf les bancs et l’autel. Les pierres de l’autel sont à nouveau apparentes.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Enjoy this blog? Please spread the word :)