L’Amuse-Gueule ou plutôt « LamuzgueuL » musique à Grenoble …

Depuis sa formation il y a environ 4 ans à Grenoble (Isère), le groupe LAMUZGUEUL a toujours eu pour but d’inviter à la fête avec un mot d’ordre pour son spectacle: le festif.

Quelques musiciens et formations se succèdent puis les choses vont rapidement se concrétiser quand mi-2010, ils arrivent finalistes de plusieurs tremplins musicaux importants ( TREMA , TROPHEE SACEM ET FRANCE BLEU ISERE )

Depuis, les membres de LAMUZGUEUL écument la rue, les bars, les festivals et commencent à se tailler une solide réputation en Rhône-Alpes puis dans le Sud-ouest grâce à leurs tournées estivales et leurs prestations scéniques, remplies d’énergie et d’envie.

Au départ ils pratiquent un style de musique qu’ils définissent comme étant de la «Chanson swing festive» avec une version des concerts plutôt «Acoustique», puis en Avril 2011 sous les conseils de plusieurs structures et personnes s’intéressant au projet de L’amuse-gueule, un virage électronique s’amorce…

L’Amuse-Gueule met les doigts dans la prise et «s’électro-cute»; le projet festif Grenoblois intègre dans son équipe deux Djs français (un Nantais « Tactical Groove Orbit » et « Atom » entre Grenoble et Châlon sur Saône) qui apportent aux airs populaires Swing et Festif des rythmiques électroniques nouvelles et dynamiques taillées pour la scène.

Le projet passe donc de l’Amuse-Gueule à « LAMUZGUEUL » et prépare un album enregistré, mixé et masterisé par Fred Monestier ( Fred « Brain » – La Bobine).

En attendant, ce nouveau spectacle est en résidence à la « Source » à Fontaine où ils préparent un concert pour le mois d’Avril prochain à l’occasion de la sortie de l’Album (Radio béret & Disco Zina).

Pendant cette période de résidence l’actualité du groupe n’est pas en sommeil et ils poursuivent la tournée et les concerts. (www.myspace.com/lamusegueul).

Servis sur un plateau, 7 musiciens proposent un télescopage des genres, où quand le swing rencontre le festif dans l’électro ou le festif des mots: du parler au chanter…

Visuel « Rétro-actuel », LAMUZGUEUL joue le décalage et l’anachronisme perpétuel.

Alors que Saxophone, violon, flute, basse, percussions et guitare sont pressés et mixés sur une galette avant-gardiste « Revival » des années 70 aux formes géométriques et couleurs décalées; l’univers scénique lui aussi joue là-dessus : décors et costumes rétro peaufinés jusqu’aux baskets jaune fluo du titi parisien.

Compositions pétillantes et mélodies à l’ancienne qui résonnent aussi bien au détour d’une ruelle que dans les plus grands festivals.

Des textes narratifs et ironiques, une rythmique électronique contagieuse qui, on vous l’assure, réveille sautillements et mouvements de genoux.
Pour exemple le premier extrait « La poudre d’escampette » est un morceau électro-festif aux couleurs balkaniques et ce titre raconte la vie de bohème et d’aventure de voyageurs qui nous invitent à les suivre.

Un projet Grenoblois prometteur, mis en lumière et soutenue par de nombreuses structures ( France bleu isère, RMG, Grenews, TREMA, tremplins de l’Isère, tointoinges, etc…)

à déguster sur place ou à emporter ( leur deuxième opus 2.1 sortie le 21 juin 2010) est disponible partout (FNAC, MAGIC BUS et plateformes de téléchargement légal )..

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.