Opéra : la Clémence de Titus au Pathé Chavant Grenoble

Samedi 1er décembre 2012,  à 18h55, durée 3h13,
au Pathé Chavant retransmission depuis le MET de New York de l’opéra de Mozart

 » La Clémence de Titus ».

LA CLEMENCE DE TITUS

Opéra en 2 actes de Wolfgang Amadeus Mozart

Durée 3h13

Dirigé par : Harry Bicket

Avant-dernière œuvre de Mozart, cet opéra seria dresse le portrait de Titus, empereur confronté aux trahisons de son entourage, alors qu’il s’apprête à épouser Bérénice. Eprise de l’empereur et dévorée par la haine, Vitellia convainc Sextus, son soupirant qui est aussi l’ami intime de l’empereur, de conspirer contre Titus. 

Mise en scène : Jean-Pierre Ponnelle
Décors et costumes : Jean-Pierre Ponnelle
Lumières : Gil Wechsler

Avec :
Servilia : Lucy Crowe
Vitellia : Barbara Frittoli
Sextus : Elina Garanča
Annius : Kate Lindsey
Titus : Giuseppe Filianoti

Composé par Wolfgang Amadeus Mozart en 1791, sur un livret en italien de Caterino Mazzolà d’après Metastase et Cinna de Corneille.

 Acte I
Vitellia, éprise de l’empereur Titus, apprend que celui-ci s’apprête à épouser Bérénice. Dévorée par la haine, elle convainc Sextus (Sesto) — son soupirant, lequel est aussi l’ami intime de l’empereur —, de conspirer contre Titus. Annius (Annio) — épris de Servilia, la sœur de Sextus — survient et leur apprend que l’empereur ayant renoncé à Bérénice pour épouser une Romaine, a choisi Servilia. Celle-ci supplie humblement Titus de renoncer à ce projet afin de pouvoir vivre avec celui qu’elle aime (Annius), tandis que Publius (Publio), le serviteur de l’empereur, avertit ce dernier du complot en préparation. Ému par les supplications de la jeune Romaine, Titus se résout à épouser Vitellia. Celle-ci cependant, ignorant qu’elle vient d’être choisie, pousse Sextus à l’irréparable : les conjurés mettent le feu au Capitole. Titus cependant parvient à échapper à la mort.

Acte II
Sextus est arrêté par Publius, puis, après qu’il a avoué — mais sans dénoncer Vitellia —, le Sénat le condamne à mort. Ne pouvant croire à la culpabilité de son ami, Titus convoque celui-ci. Pour protéger Vitellia, Sextus s’accuse de l’entière responsabilité du crime. Titus signe son arrêt de mort (l’arène), puis, peu après, se ravise et déchire la sentence : il ne veut pas régner par la terreur. Vitellia, comprenant le sacrifice de Sextus, avoue ses crimes, renonçant alors à l’amour et au pouvoir. Titus gracie tous les conjurés, sous les acclamations de ses sujets.

L’opéra contient quelques morceaux sublimes : l’air de Sextus « Parto, parto » avec accompagnement de clarinette, le rondo de Vitellia « Non più di fiori » avec accompagnement de cor de basset font partie des plus grandes réussites mozartiennes.

Enfin, il faut savoir que « La Clémence de Titus » est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs opéras serias jamais écrits.

Please follow and like us:

1 Commentaire

    • Peyer Marie José sur 23 novembre 2012 à 21 h 10 min
    • Répondre

    Pour obtenir des places m’envoyer un mail:
    peyermj@gmail.com
    ou tel : 04 76 51 00 26
    Il me reste des places numérotées bien situées.
    Prix des places : 29€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.