Festival Les Détours de Babel – 3 rencontres à la source (Fontaine)

Hymne à la démocratie
Mardi 27 mars à 20h30 (tarifs de 10 à 15 euros)

Comment sonne la démocratie ? La musique accompagne les révoltes et certains airs et chansons sont identifiés comme des symboles révolutionnaires. Cependant ces mêmes chansons deviennent plus tard des piliers de conformisme comme c’est souvent le cas des hymnes nationaux ayant commencé leur vie comme chansons de révolte et de défi. Dans l’univers du jazz, les concepts de ‘‘musique libre’’ ou de ‘‘free’’ sont une évocation de la liberté. Mais, improviser librement est-il suffisant pour incarner la liberté et la démocratie ? Das Kapital propose une musique qui fait aimer la démocratie et qui respecte la multitude des opinions, des contradictions et des propositions. La réécriture, voire le détournement en plein vol de ces morceaux de ‘‘musique officielle’’ devrait faire souffler un salvateur vent de liberté dans nos oreilles de citoyens, avec le soutien d’un certain André Minvielle et l’appui d’un choeur d’enfants de deux classes de Fontaine dirigé par Brigitte Calvi.

Une rencontre est prévue à l’issue du spectacle pour un échange entre le public et les artistes.

Batterie Edward Perraud _ Guitare Hasse Poulsen _ Saxophone Daniel Erdmann _ Invité Chant André Minvielle _ Choeur d’enfants classes de CM des Écoles des Balmes & Anatole France de Fontaine

Création Das Kapital France / Danemark / Allemagne _ Commande et production DDB en partenariat avec La Source


Sleep Song
Mercredi 28 mars à 20h30 (tarifs de 10 à 15 euros)

Sleep Song met en son et en mots l’un des conflits les plus sanglants du début du XXIème siècle, la guerre d’Irak. Les mots, prononcés par des soldats américains rencontrés par Mike Ladd, slameur et poète new-yorkais, se transforment en poèmes originaux d’une force rare. Ahmed Abdul Hussein, rencontré sur place, est lui aussi parti de la guerre comme source de paroles pour en faire des poèmes. Il devient alors l’autre moitié du projet. Aux côtés de Maurice Decaul (poète et vétéran d’Irak) et Mike Ladd, un groupe de musiciens tisse une bande-son sur mesure autour des trois poètes-slameurs dont les paroles, en anglais et en arabe, sont surtitrées. Comment les sons des langues anglaises et arabes peuvent ils, portés par la musique, se frayer un cheminement humain ? Ne serait-ce que pour que chaque ex-ennemi retrouve un visage, Sleep Song mérite le détour…

Une rencontre est prévue à l’issue du spectacle pour un échange entre le public et les artistes.

Direction artistique, poète et performer Mike Ladd _ Poète, performer Ahmed Abdul Hussein _ Poète, vétéran Maurice Decaul _ Compositeur, improvisateur, pianiste et direction musicale Vijay Iyer _ Guitare électrique Serge Teyssot-Gay _ Oud Ahmed Mukhtar _ Traduction arabe/français Sarah Delaunay, arabe/anglais Alexandre Pierrepont

Création Irak / USA / France _ Production Fondation Royaumont en coproduction avec les DDB, le Théâtre de l’Odéon, le festival Villes des Musiques du Monde – Île-de-France et la Maison du Théâtre et de la Danse – Epinay-sur-Seine _ Co-Accueil DDB et La Source

Gunkanjima
Mercredi 4 avril à 20h30 (tarifs de 10 à 15 euros)

À l’initiative de Gilles Laval, guitariste et directeur artistique du collectif Chef Menteur, Gunkanjima réunit six artistes japonaises et français pour une ‘‘création musique, image, performance’’ autour de l’histoire incroyable de l’île d’Hashima, surnommée Gunkanjima, ‘‘le navire de guerre’’. Entre musiques rock, noise, free, électroacoustique et contemporaine, Gunkanjima est une rencontre à multiples facettes entre cultures et esthétiques. Cette création se construit à partir d’improvisations et d’écriture ouverte, l’expérience et la singularité de chacun des artistes laissant entrevoir des perspectives subtiles et détonantes, alternance entre moments de retenue, d’intimité, de précision, et parties lâchées, free noise, explosives … Du silence au plein, du plein au silence habité …

Trois femmes et trois hommes, une mise en tension non-stop … pour un set entre dentelle et béton …

Une rencontre est prévue à l’issue du spectacle pour un échange entre le public et les artistes.

Direction artistique : Gilles Laval

Equipe artistique et technique : Takumi Fukushima, Yoko Higashi, Yuko Oshima, Gilles Laval, Laurent Grappe, Marc Siffert, Emmanuel Gilot & Didier Coquelet

Les Semaines du Développement Durable et Solidaire

Les SDDS à la Villeneuve ce sont de nombreuses animations riches en découvertes et en convivialité. Du 31 mars au 14 avril.
Broc’échange : samedi 31 mars sur la place du marché de la Villeneuve
Expo « Du blé au pain » au Patio
Atelier déco-pots : décoration de pots de fleurs sur les conseils d’une plasticienne. Samedi 7 avril au Patio (inscription au 04 76 23 02 01)
Café des bonnes nouvelles « Pour un développement durable, populaire et solidaire à la Villeneuve » : samedi 7 avril au Patio
Discussion sur les jardins collectifs : vendredi 13 avril
Bistrot-jardin « Aménager son jardin de ville » : samedi 14 avril au jardin des Poucets sur la place des Géants. Pour profiter des conseils de jardiniers pour cultiver sur son balcon

Découvrez le programme complet sur www.rqgrenoble.org

Les Antennes n°22, journal écocitoyen indépendant vient de sortir avec une enquête sur les élections en Isère

Elections ? Sortir de la démocratie représentative
A l’heure où en Isère, les jeunes sont dubitatifs, la population indécise et les plus démunis sans espoir, Les Antennes, à hauteur de son ambition, joue son rôle de laboratoire d’idées. Des alternatives existent : nous en parlons. Les 280 habitants de la région grenobloise qui ont répondu à un questionnaire sur les élections en janvier 2012 manifestent leur intérêt pour de nouvelles idées. Ce questionnaire est aussi l’occasion de faire remonter les avis des Grenoblois sur leurs élus et la politique au titre de la démocratie participative. Extrait : 66% des personnes interrogées dans notre agglomération n’ont pas confiance dans les élus pour prendre les bonnes décisions, néanmoins 60 % croient toujours aux élections pour se faire entendre. Concordance avec les chiffres nationaux : en France, nous sommes 60 % à penser que notre démocratie fonctionne mal.

25000 exemplaires pour faire parler les habitants… et les associations…

A l’avant-garde de la presse alternative, un ton un brin impertinent, indépendant et libre, le journal gratuit éco-citoyen, qui tire à 25000 exemplaires aborde des sujets majeurs, les plus sensibles de notre société en mutation : après l’emploi, la gestion de l’eau, de l’énergie, voici, pour ce numéro 22, un dossier spécial sur les élections où la population grenobloise, grâce à une enquête approfondie, donne son ressenti.

Des pépites d’informations…

• Le collectif de journalistes Press Factory interroge les jeunes du quartier Mistral sur leurs votes. Les Antennes donnent la paroles aux plus démunis : allocataires du RSA ou de Contrat emploi aidé.
• Antoine Machut, nous fait découvrir la deuxième fausse évidence des «économistes attérés» : la vertu de la rigueur budgétaire. Des associations iséroises engagées proposent leurs idées.
• Une page consacrée aux demandeurs d’asile dévoile ce que Rom veut dire…
••• et, toujours la page des artistes, du jeu et du coup de gueule !

Encore plus d’informations sur le site www.lesantennes.org
Rejoignez-nous sur Facebook
L’équipe des Antennes

ObidAdo « Egérie »…2 ados exposent à Bilieu

Ils viennent le Vendredi à l’atelier…Ils ont un monde à eux, avec leurs rêves d’ados en couleur. Leur pastels ou leurs crayons les emportent vers le fantastique, chacun à sa manière…L’un interprète des monstres, des dragons, ou des bestioles en mouvement l’autre fait des elfes, ou des fleurs mais souvent insolites…

Les techniques composées parfois s’associent en douceur et en harmonie.

Une vingtaine de tableaux visibles aux heures d’ouverture de la mairie jusque fin avril dans la salle du conseil de la mairie de Bilieu…Le vernissage aura lieu le samedi  31 mars  à 11h en entrée libre.

Bon vernissage à Clément CHEMIN et Sophie MILHOMME

23e Semaine de la presse et des médias dans l’école®, du 19 au 24 mars 2012

Chaque année, au printemps, les enseignants de tous niveaux et de toutes disciplines sont invités à participer à la Semaine de la presse et des médias dans l’école®. Activité d’éducation civique, elle a pour but d’aider les élèves, de la maternelle aux classes préparatoires, à comprendre le système des médias, à former leur jugement critique, à développer leur goût pour l’actualité et à forger leur identité de citoyen.

Information, inscriptions

« THAILANDE, un autre regard » au Pathé Chavant – Grenoble

Connaissances du monde présente :
« THAILANDE, un autre regard » au Pathé Chavant – Grenoble

par son réalisateur Patrick BERNARD

dimanche 25 mars à 10h15
lundi 26 mars à 14h30 et 17h30
mardi 27 mars à 14h30 et 18h30
mercredi 28 mars à 14h30
Places de 5€ à 8.80€
« Un autre regard, Thaïlande » de Patrick BERNARD

 Mini bio :

Ethnographe engagé de renommée internationale, fondateur d’Icra International et du Fonds mondial pour la sauvegarde des cultures autochtones (www.icrainternational.org), Patrick BERNARD se consacre depuis trente ans aux peuples de tradition orale et aux ethnies menacées à travers le monde.

Il est l’auteur d’une douzaine de  livres dont TRIBUS EN SURSIS, LES VOIX DE L’OUBLI, ou THAILANDE Un autre regard. Il est auteur réalisateur et producteur des séries documentaires de télévision MEMOIRES DE L’HUMANITÉ et LES VOIX DE L’OUBLI qui comptent une quarantaine de films ainsi que de la collection « jeunesse »  GRAINS D’HOMME Une journée d’enfance tout au bout du monde. Tous ces films, souvent primés, sont diffusés sur plus d’une vingtaine de chaînes de télévision à travers le monde.

Il est également fondateur des sociétés d’Editions et de productions ANAKO (www.anako.com).

 

 

Mini résumé :

 

Des sites les plus prestigieux aux contrées les plus méconnues. La vie et les traditions des habitants du royaume de Thaïlande sont aussi multiples que tous les sourires qu’il abrite. Patrick BERNARD vous racontera sa Thaïlande, une Thaïlande loin des clichés ou des préjugés trop faciles. Une Thaïlande unique à l’image de chacun de ses habitants. Des derniers chasseurs-cueilleurs aux prostitués de Bangkok ou de Pattaya, au cœur des plus grands festivals ou des rites plus secrets, Patrick BERNARD vous emmène dans l’intimité du peuple Thaï comme dans celle des tribus les plus isolées. Une invitation à découvrir ensemble, derrière le miroir cette Thaïlande insolite, rieuse, joueuse, profonde et spirituelle, paradoxale et surprenante.

Genre : Culture et civilisation

Exposition « Lettres et lumières » de Jean-Paul Valla

Peinture, art photographique, textes

Ancien Musée de peinture, Place de Verdun

Exposition ouverte au public du 29 mars au 14 avril 2012
du mercredi au samedi, de 13h à 19h

De l’eau potable pour le village de Tajaé

Depuis le 12 mars 2012, c’est ouvert à Marseille le 6ème Forum Mondial de l’Eau.

Cela tombe bien !! et nous souhaitons fortement que des « partenaires potentiels » liront ce billet.

L’eau….Aman imane : l’eau c’est la vie !

Pour nous c’est un geste simple, il nous suffit d’ouvrir nos robinets et de payer nos factures.. ».salées » parfois je vous l’accorde..

Au village de Tajaé, l’eau potable (Aman fanfo) est arrivée il y a peu de temps (2011 exactement), jusqu’à cette date il n’y avait que de l’eau de puits (Aman n anou), eau susceptible de causer de multiples problèmes de santé.

Depuis l’année 2011 une mini AEP (réseau adduction d’eau potable) a été construite et mise en place au village, financée par des partenaires au développement.

Il a donc été construit un château d’eau, ainsi que des bornes fontaines pour l’alimentation en eau potable dans les différents quartiers du village. Chaque quartier a pris en charge la réalisation financière et la gestion de sa borne fontaine, seuls n’ont pas été raccordés à ce réseau, faute de financements, le centre de santé, l’école primaire et le collège.

Projet 2012 : Raccordement au réseau alimentation eau potable

Vue d’ensemble du château d’eau et des bâtiments techniques

L’association Tedhil a décidé de prendre à sa charge le raccordement du réseau eau potable du Centre de santé, de l’école primaire et du collège.

Le budget total prévisionnel de ces travaux se monte à la somme de 2 300 €

Nous cherchons donc des partenaires financiers pour la réalisation de ce projet.

Petit rappel du contexte :

La Commune Rurale de Tajaé dispose de deux Centres de Santé Intégré (CSI) dont un qui se trouve au village de Tajaé Nomade.

Le Centre de Santé de Tajaé Nomade , en plus de la population du village, accueille tous les patients des villages environnants dans un rayon de 10 à 20 km.

Le personnel est composé d’un infirmier, d’un gestionnaire et d’un auxiliaire. Un médecin devrait être mis à disposition en 2012, dans le cadre du recrutement de la Fonction Publique.

Il est doté d’une salle de maternité, d’une maison servant de salle d’observation pour les malades, une maison isolée pour les examens de la tuberculose, d’un magasin pour les stocks et les consultations de l’ONG Concern et son programme de lutte contre la malnutrition. Pour tout équipement, il dispose d’un radio émetteur (en panne aujourd’hui), de l’électricité grâce à des panneaux solaires, et il est alimenté en eau avec la mise en fonctionnement d’un petit château d’eau sur son toit, celle-ci n’est pas potable puisqu’alimenté par un puits traditionnel.

Dans ce Centre de Santé, le taux de couverture sanitaire opérationnel était de 40,77 % en 2005.

Les consultations journalières sont de 60 à 100 personnes par jour et peuvent atteindre les 200 à la période pluvieuse d’été avec le paludisme.

Les maladies les plus fréquentes sont : le paludisme, la rougeole, la méningite, les diarrhées, les dermatoses, la cécité, la dysenterie, le rhume et les maux de ventre. Les causes d’accidents sont nombreux également, et particulièrement les brulures causées par le bois de chauffe et de cuisine, les accidents de motos. Bien que disposant d’une salle d’accouchement il n’y a pas de sages-femmes, et les problèmes rencontrés lors des accouchements sont nombreux.

Au village de Tajaé, comme dans toutes les autres régions du Niger, la situation sanitaire est préoccupante : avec entre autre maladies très fréquentes et souvent mortelles, le paludisme, la bilharziose, les diarrhées. L’eau potable est donc un réel besoin pour ces populations.

L’école primaire dispose des infrastructures suivantes : 6 salles de classes en matériaux définitifs, des latrines, d’un puits, d’un internat (cantine scolaire). L’enceinte de l’école a été clôturée en 2006. Pour l’année scolaire 2011/2012, l’école a un effectif de 281 élèves, répartie du CI au CM2.

Créer en 2006, le collège d’enseignement général dispose quant à lui de 2 classes en matériaux définitifs, et 3 salles de classes en paillotes, qui nécessitent chaque année une réfection après la saison des pluies avant la reprise des cours.

En 2010, des latrines cimentées et un puits ont été construits. L’effectif pour la rentrée scolaire 2011/2012 est de 336 élèves

L’eau de ces puits n’est pas potable. Elle est cependant utilisée par les élèves et le corps enseignant.

***

Avis :

Aux partenaires : n’hésitez pas à nous contacter par mail à associationtedhil@gmail.com

A tous les ami(e)s de l’association Tedhil et du village de Tajaé : n’hésitez pas à communiquer ce billet autour de vous

Merci d’avance à toutes et tous

Exposition « Images de lecteurs, lectures d’images » de George S. Zimbel

Dans le cadre du 10ème Printemps du livre à Grenoble,

Exposition « Images de lecteurs, lectures d’images » de George S. Zimbel
Photographies de George S. Zimbel, tirées de « Le livre des lecteurs », éditions Lieux dits 2011

Salle d’exposition de la Maison de l’International
Parvis des droits de l’homme
Jardin de Ville

Exposition ouverte au public du 28 mars au 20 avril 2012
de 10h à 12h 30 et de 14h à 18h
Ouverture exceptionnelle samedi 31 mars et dimanche 1er avril
de 11h à 19h

ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE ELECTIVE 2012 – AMOMA

L’Assemblée Générale 2012 a eût lieu le 9 Mars écoulé en La Tour du Pin, sous la Présidence d’Honneur de M. PRAS Renaud, Directeur Départemental de l’Office National des Anciens combattants et Victimes de Guerre de l’Isère (O.N.A.C 38) .
Le Conseil d’administration a remis à cette haute personnalité la Médaille de prestige de l’Ordre du Mérite Agricole.
le Bureau sortant n’ayant enregistré aucune candidature nouvelle, a été renouvelé à la majorité absolue pour l’année civile 2012-2013.

Les comptes financiers ont été adoptés avec un solde en augmentation. Les pouvoirs étaient trop nombreux, et le Conseil d’administration et le Bureau souhaitent plus de participation physique aux prochaines Assemblées Générales ordinaire et extra-ordinaire! Peut-être faut-il délocaliser les assemblées générales?
Un vin d’Honneur avec des Compagnons de l’Ordre National du Mérite (Membres de la Section A.M.O.M.A 38) qui avaient tenus(es) leur AG en la Tour du Pin,clôturait cette Assemblée. Levée de séance à 17Heure.